Prochaines Représentations :
Accueil | HISTORIQUE (page 4)

Archives de catégorie : HISTORIQUE

Les acteurs : Les liaisons dangereuses

LD juin 2013 036

La Marquise de Merteuil Hélène CHEVET Le Vicomte de Valmont François CHEVET Madame de Tourvel Lioudmila SARTI Le Chevalier de Danceny Nicolas RENARD et Franck VENISSE Cécile de Volanges Marie COLLAS Madame de Volanges Carole CORNET ou Elisabeth CAFFIN Madame de Rosemonde Bernadettes HILAIRE Azolan Roux Stéphane SARTI Emilie Isabelle de MIRANDA ou Sandrine FAUCHON Julie Inès SERRA ou Eva-Lou ... Lire la suite »

Galerie photo : Les liaisons dangereuses

shutterstock_97873574

Accéder à la galerie photo de la pièce « Les liaisons dangereuses » Lire la suite »

Galerie photo : Oscar

shutterstock_97873574

Accéder à la galerie photo de la pièce « Oscar » Lire la suite »

Galerie photo : Un air de famille

shutterstock_97873574

Accéder à la galerie photo de la pièce « Un air de famille » Lire la suite »

Galerie photo : 12 Hommes en colère

shutterstock_97873574

Accéder à la galerie photo de la pièce « 12 Hommes en colère » Lire la suite »

Présentation : Oscar

Oscar theatre 1961 De Funes (1)

Le mot du metteur en scène : Après « 12 hommes en colère », la volonté d’aller explorer un boulevard exigeant et parfaitement ciselé nous a gagné tel un ouragan. Et durant une année chevauchant 2012 et 2013, nous avons présenté 13 fois OSCAR : (1) ( Guignes, Jouy le chatel, Ozouer le voulgis, Pecy, Presles en brie, Quiers, Montereau, Andrezel, Blandy les tours, ... Lire la suite »

Vidéo : Les liaisons dangereuses – Extrait #1

online-video-kosten-cut-595x446

Réplique entre la Marquise de Merteuil et le Vicomte de Valmont Lire la suite »

Vidéo : 12 Hommes en colère – La pièce entière

online-video-kosten-cut-595x446

  Lire la suite »

Représentation : Inconnu à cette adresse

affiche

Quoi de plus émouvant que cette peinture subtile d’une époque en plein bouleversement? Quoi de plus éloquent que cette rivalité d’idées et de jugements? Quoi de plus déchirant que cette amitié remise en cause puis piétinée? Quoi de plus surprenant enfin que ce dénouement sans pitié? Ecrit en 1938 par une américaine d’origine allemande, Kathrine Kressmann Taylor (1),  cet échange ... Lire la suite »

Revenir en haut de la page